Pas de cadeaux à Noël pour mes enfants !

J’imagine votre regard scandalisé à la lecture de ce titre : « Mère indigne ! Pauvres enfants malheureux ! Comment peut-on oser piétiner de cette façon la féérie des cadeaux de Noël?! ». OK, je vous dois une petite explication de ma démarche…

Tout d’abord, je vais lever une première ambiguïté : cette année, mes enfants n’auront pas de cadeaux de Noël…de la part de Papa et Maman. MAIS je ne vais pas interdire aux grands-parents, oncles et tantes, parrains-marraines, arrières grands-mères et autres d’offrir des cadeaux. Je vais juste les guider pour avoir moins de cadeaux mais plus qualitatifs.

Les trois-quarts des jeux et jouets se sont cassés au cours des trois premières utilisations.

Vous voilà maintenant soulagés à l’idée que mes enfants auront quand même quelque chose qui les attendra au pied du sapin. Mais peut-être vous demandez-vous pourquoi je n’achète plus de cadeaux à mes enfants ? J’ai eu un déclic lors du précédent Noël : mes enfants ont eu des tooooooonnes de cadeaux, et résultat : seuls un ou deux les intéressaient vraiment, et les trois-quarts des jeux et jouets se sont cassés au cours des trois premières utilisations. Sans parler des sacs entiers de papiers-cadeaux partis directement à la poubelle…

Une alternative au papier-cadeau jetable, le « furoshiki », un simple foulard que l’on noue autour du cadeau

Il m’est donc resté un arrière goût amer de voir tout ce gaspillage de plastique, papier et autres matériaux. J’avais le sentiment qu’en voulant faire plaisir à nos enfants avec une orgie de cadeaux, on ne faisait finalement que brûler les quelques cartouches qui nous restent pour leur laisser une planète viable. De plus, cette profusion de choses matérielles ne les rend à mon sens pas plus heureux, et ne facilite pas la sensibilisation à la rareté de nos ressources.

Apprendre à apprécier pleinement le bonheur des choses simples.

Or il est pour moi essentiel que mes enfants comprennent que chaque objet, chaque élément qu’ils voient ou ont entre les mains, est disponible en quantités finies, et doit être considéré comme un bien aussi précieux qu’un diamant. Même l’eau qui coule du robinet, même la purée de carottes qu’ils mangent (ou pas). Et ce pas seulement pour des questions écologiques, mais aussi pour apprendre à apprécier pleinement le bonheur des choses simples, la richesse de chaque petit élément (matériel ou non) qui nous est offert par les autres, par nous-même ou par la nature.

C’est pour cela que j’ai décidé de changer ma manière de procéder pour les Noëls et anniversaires de mes mignonnes progénitures. En premier, j’arrête moi-même de leur acheter des cadeaux. En deuxième, j’essaie de convaincre les proches d’offrir moins de cadeaux en les persuadant que l’amour de mes enfants pour eux restera (presque) inchangé. Et en troisième, comme de toute façon il est hors de question notamment pour les grands-parents de ne pas offrir de cadeaux, j’essaie de les guider sur LES cadeaux qui auront le meilleur rapport satisfaction enfants/durabilité/utilité. L’idée est d’arriver à beaucoup moins de cadeaux, mais beaucoup plus qualitatifs et durables.

Et pour les enfants des autres, me demandez-vous ? Alors là, c’est un peu plus délicat, car, par crainte de les blesser, je me vois mal dire à mes beaux-frères et belles-sœurs que je n’offrirai pas de cadeaux à leurs enfants. En revanche j’essaie de m’assurer que mon cadeau sera utile, fera plaisir à l’enfant et sera de bonne qualité. D’ailleurs, j’entrevois aussi parmi les adultes autour de moi un début de ras-le-bol du trop plein de jouets. C’est une bonne occasion de planter l’air de rien chez eux la petite graine du « et si on achetait moins de cadeaux à Noël ». Par ailleurs, côté antigaspi, mes proches sont désormais habitués à ce que mes cadeaux ne soient pas emballés dans du papier mais dans un foulard réutilisable (le furoshiki), c’est un début.

Et puis moins de cadeaux pour les enfants, ça a aussi beaucoup d’avantages pour les parents : moins de temps passé à les acheter, et BEAUCOUP moins de temps passé à ranger la chambre des enfants 😉 Et vous, qu’allez-vous faire ce soir ? Netflix ou quête éperdue DU cadeau sur internet ? Quel que soit votre choix, je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !

4 commentaires sur « Pas de cadeaux à Noël pour mes enfants ! »

  1. Je trouve aussi que cette débauche de cadeaux , et pas seulement à Noël, est insupportable, surtout au regard de leur utilisation à cours terme .
    J.ai opté pour offrir un budget avec mon petit neveu, qu’il gère lui-même. Et d’ailleurs il n’a pas encore dépensé l’argent de son anniversaire dans l’attente d’un coup de cœur . En dehors de cela je lui offre des livres .

    J'aime

  2. Bravo pour ta démarche assumée et expliquée si clairement. Je me sens moins seule… 🙂
    Chez nous ce sera cadeau seconde vie acheté à la ressourcerie (l’année dernière j’ai dépensé 4€ pour 2 super cadeaux qu’ils utilisent encore très régulièrement)

    J'aime

Répondre à Séverine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :